Roscoff – Nantes – 14 juillet – Étape 1

Malgré notre arrivée tardive hier soir à l’hôtel, nous nous sommes bien reposés. Nous profitons du petit déjeuner et préparons nos affaires. Notre aventure va commencer sous un crachin breton qui n’est pas pour nous déplaire.

Nous rejoignons tout d’abord le point de départ officiel du circuit. Enfin… nous essayons ! Nous tournons en rond afin de trouver une pancarte, quelque chose qui symbolise un tant soit peu le kilomètre zéro, mais nous n’y parvenons pas. Nous décidons finalement de suivre le balisage de là où on le trouve, et commençons à descendre vers le sud par les chemins que nous avons arpenté hier soir, de nuit.

Nous suivons la côte nord pendant un petit moment, et croisons le Manoir de Kersaliou.

Le Manoir de Kersaliou

Les collines succèdent aux collines, et nous rejoignons Saint-Pol-de-Léon, un joli village plein d’histoire. Nous y faisons le ravitaillement au marché, en prévision du bivouac du soir.

Nous continuons sur une portion plutôt routière mais très peu empruntée jusqu’à arriver sur les hauteurs de Morlaix, où nous faisons une pause.

Nous reprenons ensuite la route en fin d’après midi, pour avancer un peu. A la sortie de la petite ville, nous suivons la voie verte Morlaix-Carhaix qui est une ancienne voie de chemin de fer recyclée en piste cyclable nature, entourée d’arbres, et qui se mélange sur cette portion avec la vélodyssée. Le chemin monte sèchement d’abord, avant de s’adoucir en léger faux plat ascendant sur une douzaine de kilomètres.

Nous décidons peu avant d’arriver au sommet de ce segment de nous arrêter pour la nuit. D’abord parce que c’est l’heure, et puis également parce qu’il se met à pleuvoir un peu plus que du crachin. Nous trouvons un pré, pas très plat, mais ç’est tranquille et à l’abri.

Bivouac entre Morlaix et Carhaix

Le parcours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.