GR20 – Jour 0 – 3 septembre

Le sac était prêt hier soir, alors je ne me presse pas quand le réveil de la montre sonne à 5h50, pour me donner le rythme des sentiers. Je laisse le soleil se lever tranquillement, avant de l’imiter.

Je trépigne un peu, je n’ai rien à faire, je traîne. Je me rends finalement au port pour midi. Je mange un Pan-Bagnat avec Laeti, puis je vais dans la zone d’embarquement. Je ne perds pas de temps pour faire la connaissance d’Oleg, qui va faire cinq jours sur le GR20. Il est ukrainien et vient de Suède.

La côte niçoise s’éloigne

On va essayer de s’organiser pour rejoindre Calenzana ensemble, et partager les frais. Pendant la traversée, je fais la sieste et prends le soleil. Le bateau a un peu de retard, plus ou moins une heure, à cause du trafic au port.

Approche du port de l’Ile Rousse

À l’approche de l’île Rousse, je fais la connaissance de Jeff et Angela, deux canadiens. Tous les quatre, nous prenons un taxi pour Calenzana. Le chauffeur, saturé d’appels téléphoniques, va louper l’arrêt que je lui avais demandé. Tant pis pour le clin d’œil. Nous arriverons au gîte municipal et payons nos emplacements de bivouac. 9,5€.

Première installation de tente

Une fois les tentes en place, direction le village pour manger un bout au GR20.

L’église de Calenzana

Restaurant sympa à la clientèle ciblée. Mais il ne faut pas traîner, demain, c’est le premier jour de marche!

3 réflexions sur « GR20 – Jour 0 – 3 septembre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.