PCT jour 121 – 9 août – mile 1905

Réveil à 6h dans la brume et l’humidité, pour cette journée à grande vitesse. En dehors de la brume, qui commence déjà à se dissiper, le ciel semble assez dégagé. Je pars sur les chapeaux de roues, et fais les 6 miles pour Wendigo Pass en deux heures. De là, je bifurque sur l’Oregon Skyline Trail.

La brume matinale se dissipe déjà
La brume matinale se dissipe déjà

Le chemin n’est pas fantastique, il n’y a pas vraiment de vue, à part quelques rares points surélevés. Après 9 miles, je dois retrouver les copains à un campground. Le chemin se perd à la jonction avec une route, et sans carte ni indications, je me perds aussi… Je vais tourner en rond pendant près d’une heure, sans voir personne, ni le trail (j’apprendrai plus tard que je n’ai pas été le seul…) . Je finis par couper à travers la forêt, et je le retrouve. Plus loin, je croise plusieurs Hikers que je connais. Ils m’ont tous dépassé lors de mes tours en rond. Il est 14h, une ascension de 1000 pieds devant moi, et je suis dégouté car je ne vois pas comment atteindre Shelter Cove avant la fermeture ce soir. Que de gaspillage d’efforts. Je sors mes écouteurs et active l’isolation sonore, tout en lançant Spotify sur mon téléphone. A situation désespérée, moyens exceptionnels, je bascule sur la playlist Marche ou Crève. Dès le premier morceau, mes pieds se mettent à vrombir dans mes chaussures.

En mode "Bip Bip" à travers la forêt
En mode “Bip Bip” à travers la forêt

Je vais envoyer un sacré rythme dans cette montée, aux limites de ma résistance physique, mais je tiens bon et je m’accroche. Dans la descente, je vais même me laisser aller à courir et me servir de mes bâtons comme sur une piste de ski ! C’est rocambolesque. Je donne toute mon énergie pour y arriver, et j’y arrive ! Je m’accorde une arrivée en footing au resort, à 17h30. Malheureusement, le store n’est pas très fourni, et mon ravitaillement laisse à désirer. J’ai de la chance dans mon malheur, avec mes amis Bojangles et les frères Pace qui me donnent les surplus de leur colis de ravitaillement. Il faudra que je les remercie à Cascade Locks… Je repars avec les copains à 19h, et nous campons à la jonction avec le sentier, dans un bivouac un peu improvisé.

2 réflexions sur « PCT jour 121 – 9 août – mile 1905 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.