GR5 – Jour 3 – 1er août – Salvagny

Lever 6h du matin, j’ai une grosse journée avec deux étapes en une.

Je suis de retour au refuge pour un jus d’orange et profiter des toilettes (on ne refuse jamais ce luxe lorsqu’il se présente !), et c’est alors qu’une averse vient de mêler à cette matinée. Étant au refuge, je peux m’abriter sans soucis, le temps qu’elle passe. Je me dis que quand même, j’ai le cul bordé de nouilles ! A 7h30, je suis parti. Je franchis les Portes de l’Hiver, et je commence ma descente vers l’Alpage de Lapisa, en contrebas du Col de Cou.

Vue des Portes de l’Hiver

Le chemin est en fait principalement de la piste 4×4, où je croise vaches et chevaux, parfois bien (trop) au milieu du chemin… arrivé à l’alpage, un couple de randonneurs que je croise depuis le premier jour m’offre un jus d’orange, bien apprécié par cette chaleur.

l’Alpage de Lapisa

Je me remets en route et gravis le Col de Cou, frontière Franco-Suisse. Retour en France

Au Col de Cou

S’ensuit une grosse descente à travers les pistes, avant de remonter le Col de la Golèse. Il est midi trente quant j’atteins le sommet, il vaut très chaud, et je m’arrête au refuge du même nom pour déjeuner. Bière et omelette ! Lorsque je me remets en route, je commence une nouvelle étape, la précédente terminant à ce refuge. Une longue, très longue descente m’amène à Samoëns. Une fois en bas, je m’achette du saucisson local, et je décide de réserver une chambre à l’auberge de Salvagny, terme de cette étape. La zone est urbaine, et la suite est une grosse montée de 1500m. De plus, l’orage gronde, ce qui me conforte dans ce choix. Lors du passage des Gorges de Tines, c’est la grosse saucée.

Dans les Gorges de Tines

Je ne suis pas tranquille, c’est très glissant, en dénivelé, et il pleut de plus en plus fort, avec le tonnerre. J’arrive à l’auberge à 19h, trempé (on reparlera du cul et des nouilles), mais j’ai droit à une douche, un bon repas, un lit, et le lavage de mes affaires. Demain, grosse ascension !

10 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.