PCT jour 138 – 26 août – mile 2290

Sans conteste une des plus belles et haletantes journées de mon PCT. Goat Rocks mérite amplement sa réputation de section mythique qui m’est parvenue depuis plusieurs jours.

Mais comme d’habitude, les plus beaux panoramas ne sont ni gratuits ni accessibles d’un coup de volant. Ils se payent en liquide, à la sueur de mon front.

dsc_2536
Vers Cispus Pass

Les dénivelés positifs et négatifs de cette seule journée sont de 6000 pieds. Dès le départ, le sentier grimpe en flèche pour atteindre Cispus Pass, puis redescend en faisant le tour d’un large cirque.

dsc_2541
A l’assaut de Goat Rocks

Une fois passé sur l’autre versant, la réelle ascension de Goat Rocks commence. Elle est longue et très éprouvante, mais m’offre déjà de superbes vues, en commençant par le Mount Adams, derrière.

dsc_2543
Le Mount Adams

Arrivé au point de départ de Goat Rocks, une série de crêtes effilées que le sentier traverse par leur sommet, je m’engage sur un trail alternatif menant au sommet du Old Snowy, et je bifurque sur Knife Edge, une crête surélevée encore plus effilée et impressionnante que les autres.

dsc_2548
Vue sur le Mount Rainier
dsc_2549
L’ascension du Old Snowy
dsc_2552
Arrivé à la jonction du Knife Edge

Cette ascension me rajoute 500 pieds par rapport au parcours officiel du PCT, et c’est très raide, sur des éboulis d’ardoise, mais ça en valait la peine, pour la vue et les sensations. Je retrouve les copains sur Knife Edge, Ils reviennent du sommet du Old Snowy. Je ne le gravirai pas jusqu’au sommet, et m’en tiens au trail alternatif rejoignant Knife Edge. Mes jambes sont déjà trop lourdes et fatiguées, et il reste encore beaucoup de dénivelé aujourd’hui.

dsc_2553
Le sommet du Old Snowy
dsc_2558
Les crêtes de Goat Rocks depuis le Knife Edge

Depuis cette crête, il faut bien le dire, la vue est magnifique, et je distingue facilement les trois monts alentour (Adams, St-Helens, et Rainier).

La progression sur la crête est grisante.

Elle ne tarde pas à redescendre et à rejoindre le tracé du PCT, qui continue sur les crêtes de Goat Rocks. Ces crêtes, un peu moins effilées que la précédente, n’en sont pas moins très impressionnantes. Ça monte et ça descend, dans le vent, avec un paysage magnifique de tous côtés. Il ne faut pas avoir les jambes qui flageolent !

C’est vraiment superbe, je manque de vocabulaire. Nous faisons notre pause déjeuner sur un des plus jolis points de vue, face au Mount Rainier.

dsc_2561
La French Connection sur Goat Rocks

Une fois repartis, le chemin continue sur ces crêtes pendant un moment. Certains passages sont limite flippants.

dsc_2571
Les crêtes et le Mount Rainier

Puis, le sentier commence à redescendre au nord, en quittant les crêtes. C’est encore une fois très raide, et douloureux pour les articulations.

dsc_2572
La neige est encore bien présente

Ça va encore descendre un moment en direction du nord avant d’entamer la troisième ascension de la journée, de 1500 pieds. Dans la forêt, je ne vois plus trop ma progression, mais après deux heures, je parviens au sommet, avec une belle vue sur le Mount Rainier (malheureusement en contre jour dans le couchant).

dsc_2576
Mount Rainier dans le couchant
dsc_2583
Mount Rainier encore dans le couchant

De là, je fonce pour descendre le plus vite possible sur Ginnette Lake, où l’on établit le camp ce soir, à 3 miles de White Pass. J’arrive à 21h, pas si mal après une journée aussi physique… Demain, détente et ravitaillement.

Une réflexion sur « PCT jour 138 – 26 août – mile 2290 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.