PCT jour 115 – 3 août – mile 1774

Réveil assez frais dans ce camp abandonné.  Il y a un peu d’humidité venant du lac, mais pas beaucoup. J’en profite pour faire de jolies photos. Nous partons à 7h, direction le South Brown Montain Shelter, une cabane à disposition des randonneurs. C’est à mi-chemin du camp de ce soir, à 13 miles. Il y a même de l’eau fraîche grâce à une pompe manuelle,  et il paraît qu’il y aurait du Trail Magic.

Le jour se lève sur Howard Prairie Lake

La matinée se déroule entièrement en forêt,  sans vue sur l’extérieur. Le sentier grimpe une colline, puis une autre… Encore une autre… Ça monte pendant cinq miles, mais les pentes sont vraiment très adoucies,  et les efforts modérés.

En pente douce dans la forêt
En pente douce dans la forêt

Je souffre de plus en plus des épaules et des hanches, du fait sûrement de mon rembourrage disparu. Une fois le sommet atteint, le sentier dégringole, puis ce sont quelques miles totalement plats avant d’arriver au shelter.

Pause déjeuner au South Brown Montain Shelter
Pause déjeuner au South Brown Montain Shelter

L’endroit est très joli, reposant et ombragé. Il y a effectivement plusieurs glacières dans la cabane, et je prends la dernière bière, bien fraîche, ainsi qu’une pomme qui doit venir directement du jardin du Trail Angel, un régal. Il y a encore de nombreuses pommes et sodas, et j’en reprendrai une au départ. J’y aurais bien passé l’après-midi, à faire la sieste, mais il faut se remettre en route… Peu après le départ, le sol devient très volcanique. De nombreux amas de roche à passer, et le sentier commence à remonter.

Premières coulées de lave sur le sentier

Roche sur roche épuisent mes pieds. Soudain, au détour d’un amas, un volcan me pète à la figure. Il n’entre pas en éruption non bien sûr, la vue se dégage d’un coup, et il est là,  à me crever lez yeux. Ces roches, ce sont sûrement ses coulées de lave passées. Il s’agit du Mont Mc Laughlin.

Le superbe Mont Mc Laughlin
Le superbe Mont Mc Laughlin

Le sentier redescend pour croiser une route et une rivière dans la vallée,  où je fais le plein d’eau. Il remonte ensuite sur le flanc du volcan. Les moustiques sont en force dans ce coin. C’est même un mosquitonado ! En plus, la forêt est en très mauvais état, des arbres en travers du chemin tous les dix mètres. Dur dur ! J’arrive au camp à 20h10, et pour une fois je suis le premier. Les copains ayant fait un détour à  la route pour rejoindre le Resort de Big Fish Lake à deux miles.

4 réflexions sur « PCT jour 115 – 3 août – mile 1774 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.