[GR70 jour 3] De Bouchet Saint Nicolas à Langogne

Après une rude nuit sous un vent glacial et humide (je n’avais pas assez d’affaires pour me tenir chaud) J’ai donc mal et peu dormi.

Je me suis fait des grains de blé, le vent étant tombé peu avant, ainsi qu’un café. Et me voici reparti sous un ciel qui s’est rapidement dégagé.

Des supportrices du bord du chemin
Des supportrices du bord du chemin

J’ai acheté un beau fromage local à Landos, puis le chemin a dévalé une colline pour passer un ruisseau, avant de remonter très longtemps de manière épuisante.

La fin du plateau et le retour des collines ?
La fin du plateau et le retour des collines ?

Le terrain se vallonnait, signe que je quittais le Velay pour entrer en Lozère, au Gévaudan, et sa bête ?

A chaque kilomètre ses vaches
A chaque kilomètre ses vaches

Passé Pradelles, ce fut une longue descente jusqu’à Langogne, ville interminable.

A l'entrée de Langogne
A l’entrée de Langogne

J’ai finalement trouvé un terrain un peu pourri mais à l’abri, à la sortie de la ville. Tiens il pleut…

27 % du parcours réalisés (76km)

2 réflexions sur « [GR70 jour 3] De Bouchet Saint Nicolas à Langogne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.