Randonnées autour du Col de la Sinne (Tinée)

L’automne est une belle saison pour randonner et bivouaquer, et j’ai profité du beau temps du week-end dernier pour partir avec des amis au Col de la Sinne, au dessus d’Ilonse, dans la Tinée. Au menu, deux petites marches très sympas et une belle nuit sous les étoiles.

Le départ est tranquille le samedi matin, c’est une petite marche qui nous attend, nous montons donc sans nous presser au Col de la Sinne, par la vallée du Var, puis de la Tinée. Après avoir bifurqué pour Ilonse, et avoir dépassé le village, la petite route sinueuse nous amène au col.

Une invitation à poser la tente pour la nuit !

Ici, un grand pré sera à notre disposition ce soir, et les enfants du groupe savourent déjà les jeux à venir. Autre bonne surprise, une fontaine se tient fièrement au bord de la route. Nous ne l’espérions pas, et elle est bienvenue ! (attention toutefois, l’alimentation de sa pompe est solaire, et en cette saison, il faut attendre la fin de matinée pour espérer avoir de l’eau !

Samedi : Le Brec d’Ilonse

Cette balade très accessible nous permet de remonter au sud sur le Brec d’Ilonse, offrant un joli panorama, et laisse présager une vue encore meilleure demain. Aucune difficulté sur ce parcours, que l’on peut rallonger vers d’autres sommets plus au sud, ou par une boucle.

La vue dégagée depuis le Brec d’Ilonse

De retour au col, place à la détente, puis montage des tentes, avant de se préparer à manger. En cette période de l’année, la température baisse assez vite au dessus de 1500m, et j’ai bien fait de prendre mon collant, au moins pour la soirée, avant d’entrer dans la tente 🙂

Le Brec d’Ilonse depuis le Col de la Sinne

Le ciel dégagé et sans lune m’invite à faire quelques photos, puis je vais me coucher pour une nuit sans interruption.

La tente et la casserole

Dimanche : Le Lauvet d’Ilonse

Ce matin, pendant mes prises de vues du lever de soleil, passent par là un chasseur en repérage, puis une dame du village, en route pour ses coins secrets à champignons. Je suis tenté de la suivre discrètement et voler ses secrets, mais le soleil approche et je ne veux pas le louper !

Lever de soleil depuis le Col de la Sinne

Une fois le camp rangé, nous nous mettons en route pour le Lauvet d’Ilonse, par le Col des Fourches. Cette randonnée ne présentera pas non plus de difficultés, si ce n’est qu’elle est un peu plus longue, et sur le Lauvet, l’absence de sentier laisse libre cours au sens de l’orientation du marcheur. Au fur et à mesure de l’ascension, la vue se dégage et je peux profiter du Mont Mounier, au nord ouest, que je n’avais pas vu depuis mon passage il y a quelques semaines, sur le GR5, plus à l’est, je vois parfaitement le Gelas, et les sommets entourant la Vallée des Merveilles.

Panorama sur le Mercantour

Plus près, je peux suivre mon itinéraire sur le GR5 m’amenant à Valdeblore, par Rimplas, la Roche, et je distingue parfaitement le Mont Pépoiri. C’est amusant, car lors de mon passage aux Millefonts, le premier jour du GR52, j’ai pris une photo parfaitement claire du Brec et du Lauvet d’Ilonse 🙂 Au sud, je distingue également très bien le Mont Vial, ma montagne repère.

Quand je randonne à domicile, le Mont Vial n’est jamais très loin

Mais le ciel se couvre et l’air se rafraichit, il est temps de redescendre. La descente ne présente aucune difficulté. A savoir qu’il est possible de couper par la crête pour raccourcir ce trajet. De retour au col, il est temps de tout ranger et de rentrer, non sans s’arrêter à la taverne du village d’Ilonse pour une petite bière en groupe 😉

2 réflexions sur « Randonnées autour du Col de la Sinne (Tinée) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.