GR5 – Jour 17 – 15 août – Lac de Roue

La nuit a été assez calme au camping, mais le réveil est humide, comme souvent ! En route pour Briançon, à une heure de là.

Je franchis l’impressionnant Pont d’Asfeld, et je traverse la ville aux superbes fortifications Vauban jusqu’à la gare, où on retrouve un ami de Gaëtan qui vient le rejoindre quelques jours.

Direction ensuite le village de Villars Saint Pancrace, avant de remonter vers le Col des Ayes. La première partie suit une piste qui va au hameau des Ayes, à mi-chemin du col. Il y a une quantité impressionnante de voitures qui montent cette piste, mais je ne verrai personne dans la montagne à l’approche du Col, mystère.

Je fais une pause déjeuner au hameau, au bord d’une rivière, les pieds dans l’eau, ce qui me fait le plus grand bien. La suite de l’ascension est d’abord forestière, puis bien exposée, avec un sentier plus raide. J’ai toujours mal aux pieds, mais le bain dans la rivière m’a vraiment soulagé, et je monte dans souffrance excessive.

Me voilà dans le Queyras, je redescends en direction de Brunissard, puis de La Chalp, et je remonte une piste en début d’après-midi en direction du Lac de Roue, à une heure de marche de Château-Queyras. Le lac est très populaire, et il y a pas mal de gens qui sont montés pour camper, d’autant plus qu’il est accessible par piste. Toutefois, il y a de la place et le groupe se trouve un coin sympa au niveau du sentier.

Demain, encore une grosse journée prévue, avec deux cols majeurs, le Col Fromage (oui oui ! ) et le Col Girardin, sommet pédestre du GR5, l’Iseran étant routier.

Une réflexion sur « GR5 – Jour 17 – 15 août – Lac de Roue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.