GR5 – Jour 12 – 10 août – Refuge de l’Arpont

Arès une nuit calme et au chaud (et au sec) dans le Refuge de Cuchet, je regarde le ciel par la fenêtre, plein d’espoir, et celui ci est bouché. Une couche de nuages au dessus, une autre au dessous.

Aujourd’hui, c’est l’étape phare de la Vanoise, et si ça ne s’éclaircit pas d’ici midi, elle risque d’être gâchée.

Matin bouché

Le sentier suit une piste 4×4 pendant un moment, dans la brume, puis grimpe dans la forêt sur plus de 600m. C’est assez raide mais je suis en forme et motivé. Arrivé en haut, le sentier fait des hauts et des bas pour contourner une immense combe, que je ne vois pas.

Toujours plus blanc !

Finalement, une heure avant d’entamer cette fameuse étape phare au cœur du Parc de la Vanoise, le ciel commence à se déboucher. D’abord au dessus de moi, le soleil commence à chauffer l’air ambiant, puis autour. La vue s’élargit, le panorama s’ouvre, et les sommets alentours apparaissent.

Enfin ça se dégage !

J’arrive à midi au Refuge du Plan du Lac, terme de l’étape d’hier et de ce matin, et j’y déjeune. Je m’offre un plat local de pâtes gratinées dont j’ai encore oublié le nom (mais que je n’ai aucune difficulté à manger ! )

Ravitaillement de rigueur

Après une phase de digestion, en avant pour une nouvelle étape, l’Étape de la Vanoise, au cœur du parc. Et là, soyons clairs, si j’avais su ce que je loupais si les nuages avaient persisté, j’en aurait probablement pleuré. Les glaciers et massifs apparaissent tout autour de moi. Je vais descendre au fond d’une profonde vallée puis remonter 500m sur l’autre versant, et arpenter les plus beaux massifs, leurs glaciers, lacs, torrents… une après midi folle et magnifique. Certainement une des plus belles sections de rando en montagne que j’ai pu réaliser.

Un des plus beaux passages de la GTA !

Je ne sais plus où donner de la tête tellement je suis fasciné. L’autoroute du kiff du randonneur.

Je ne sais plus où donner de la tête !

En fin de journée, en descendant doucement vers le Refuge de l’Arpont, je croise plusieurs groupes de bouquetins, avec des tout petits. Je les approche à quelques mètres.

Gaëtan en grande conversation avec les bouquetins

Arrivé au refuge à 17h40, je m’installe dans la zone de bivouac, je m’offre une douche chaude, me fais offrir une bière. Au dîner, semoule (je teste de nouveaux plats en m’inspirant des voisins de bivouac).

Bivouac au Refuge de l’Arpont

Une fois couché, je vis une grosse brume descendre des montagnes et recouvrir tout le plateau où est situé le refuge.

Une réflexion sur « GR5 – Jour 12 – 10 août – Refuge de l’Arpont »

  1. Ouaaaah c’est génial que tu aies pu vivre ça, le pti dieu de la rando t’a fait plaiz ?
    « une des plus belles sections de rando en montagne que j’ai pu réaliser », eh ben ! C’est que ça devait être fou !!
    Trop bien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.