PCT jour 144 – 1er septembre – mile 2420

Quelle longue et éprouvante journée ! Une bonne partie de la nuit déjà, la pluie est tombée régulièrement. Ce matin, les tentes sont trempées, personne n’ose bouger, si bien que le départ se fait à 8h.

Le chemin serpente autant entre les nuages qu’hier soir, ce qui donne un aspect dramatique aux crêtes alentours. Au moins, il ne pleut plus.

dsc_2682
Certains lacs apparaissent parfois
dsc_2688
Les nuages donnent un aspect lugubre à la région
dsc_2694
Le décor doit être somptueux ici mais par manque de chance ce ne seront que nuages

La matinée enchaine les hauts et bas très raides, sur des versants à pic, toujours avec les nuages qui vont et qui viennent. Je déjeune au sommet de la dernière ascension matinale, avec vue sur les aiguilles en face, et le lac, à leurs pieds.

dsc_2702
Le mauvais temps n’empêche pas d’apprécier un déjeuner !

Très beau panorama. Commence ensuite une longue descente, et il se remet à pleuvoir. Pour ne rien arranger, je paye un peu mes excès de huckleberries depuis ce matin, et dans ces grandes montées ou descentes raides, ce n’est pas spécialement agréable ! La pluie s’arrête vers 17h30, et le vent semble vouloir chasser les nuages.

dsc_2699
Le terrain est très accidenté dans cette partie
dsc_2697
Une rencontre surprise

L’ascension suivante, sur la “colline” d’en face, n’est pas très raide, mais très très longue, et il y a beaucoup d’arbres en travers du chemin. Malgré le dénivelé très important aujourd’hui, les 22 miles parcourus, et ma mauvaise gestion des baies, j’arrive au camp à 20h, juste avant la nuit. Ma tente est trempée, et mon sac de couchage toujours bien humide, mais il ne devrait pas pleuvoir d’avantage cette nuit, espérons donc que cela puisse sécher un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.