PCT jour 38 – 18 mai – mile 602

Je me réveille à 6h20 sans avoir entendu le réveil. La source est comme la place du marché, il y a rapidement une dizaine de personnes autour. Je fais le plein également et je démarre.
La sensation de lourdeur extrême du sac se fait sentir des les premières minutes. Il me tire nettement plus qu’hier. Je vais souffrir toute la journée et vais devoir faire de nombreuses pauses. Le sac est lourd d’habitude, mais dans mes limites. Là,  c’est vraiment trop. Zone aride et une semaine de nourriture ne font pas mes affaires. D’autant plus que le sentier va grimper une grosse partie de la journée.

600 miles

Géographiquement, je quitte les dernières éoliennes et grimpe progressivement dans une chaîne de collines. À midi, je traverse une zone brûlée. Bof. Après ça, je commence à atteindre les altitudes des conifères,  et la forêt se transforme.

Retour de la forêt

Je finis à 19h30, épuisé, mais j’ai atteint la source au mile 602, et je profite du feu de camp en savourant mes nouilles.  Détail: c’est presque la peine lune.

feu de camp apprécié

10 réflexions sur « PCT jour 38 – 18 mai – mile 602 »

  1. “Jusque là, Olive a marché 1057KM”
    Non mais tu réalises ???!!!!
    Et tout ça avec un sac trop lourd sur le dos…

    Tiens bon !! :-*

  2. 40 jours de passés, il faut tenir bon. Heureux d’avoir des news. J’attends ton arrivée sur Kennedy Meadows, prochain checkpoint mythique!

  3. “It always seems impossible until it’s done” … Tu es en bonne route sur tes exploits !!! Courage !!!! On pense à toi ! ?

  4. Ouille, le sac trop lourd ça doit être bien pénible…
    La bonne nouvelle: il va diminuer de poids au fil des jours! Parce que mec : tu te laisses pas démonter toi, tu avances, c’est un truc de fou quand même ! MLVII kms !
    (ouais, en chiffres romains, c’est encore plus “mythique” !)

    (euh, j’ai bon, pour le poids du sac, hein ? 😉 )

    1. Oui les “campsites” aménagés sont assez nombreux. Après, quand on parle d’aménagement, c’est des zones en dur pour poser les tentes, un cercle de pierres pour le feu de camp (interdits en Californie du sud), et deux troncs d’arbres sur des pierres en guise de bancs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.