PCT jour 37 – 17 mai – mile 583

Départ à 9h du motel. Le propriétaire m’amène comme prévu à la jonction du PCT. Me revoilà en piste.
Le chemin suit la Highway pendant quelques miles, avant de grimper dans les reliefs au nord. C’est une bonne ascension matinale, presque l’équivalent de la dune de la veille de mon arrivée à Tehachapi. En plus, il ne faut pas traîner,  car la météo a prévu un orage rapide à 14h. Mieux vaut avoir passé les cimes !
Arrivé au sommet, je jette un dernier coup d’œil sur le désert de Mojave, la corne que j’avais traversée au loin, les champs d’éoliennes… C’est probablement la dernière fois que je les vois, du moins sous cet angle.
L’orage passera finalement à côté, ne me laissant que quelques gouttes.
Le sentier se mélange ensuite avec une piste de 4×4,  et ce pendant une dizaine de miles, arpentant de multiples collines. J’ai droit à un dernier panorama sur Tehachapi au loin. La piste arrive à un petit champ éolien, et à cette occasion, le PCT bifurque et commence à descendre vers le nord.
Je prévois d’arriver à une source avec de la place pour camper vers 19h30. A 18h, un nouvel orage gronde, et il vient droit sur le sentier. Je ne suis pas haut, il y a le champ d’éoliennes au dessus, et je ne vois aucun éclair frapper le sol, n’empêche,  dans la nature, on est pas rassuré.

dsc_0680
L’orage approche

Je vois une veste de pluie par terre. On a du la perdre en chemin. Je fais ma “BA”,  je la prends, je trouverai bien le propriétaire à un prochain camp.
En attendant,  je mets la mienne, car je vois en bas dans la vallée une grosse averse qui remonte rapidement vers moi. Je l’entends maintenant, la température chute, mmm ça sent la grêle… Bingo ! Une magnifique averse de grêle, et je suis au milieu, à découvert. C’est dans ces moments là que tu aimes ton chapeau !

21 vues
Orage de grêle après Tehachapi

Mais l’averse est déjà finie et l’orage passé. Je continue vers la source. En chemin, je croise Brad, qui est à la recherche de sa veste de pluie. Et voilà, j’ai fait un heureux 😉
Me voici arrivé à la source à l’heure prévue,  tente en place, réchaud qui ronronne. Et les grenouilles autour de la source couvriront mes ronflements.
Au lit !

9 réflexions sur « PCT jour 37 – 17 mai – mile 583 »

  1. Je trouve qu’à ta façon de raconter on se sent de plus en plus dedans, et on sent que toi aussi tu es de plus en plus dans ton élément 🙂
    Trop fort Walking Olive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.